accueil area31

logo

 

 

                                                      

Collection Bacchus érès    201512073842

Vient de paraître

Le cinéma comme langage de soin, son intérêt en alcoologie (2015)   28€

Henri Gomez et l’atelier-cinéma de l’AREA

Poser le cinéma comme langage de soin ne se limite pas à son utilisation pour des ateliers spécifiques ou comme support de conférences. Les références cinématographiques constituent une trame culturelle dans la relation de soin et le moyen d’une réaffiliation trans-générationnelle et interculturelle. Son usage peut agrémenter tous les moments thérapeutiques, individuels et collectifs. Le cinéma touche de façon sensible. Il est source d’analogies et de métaphores. Par la confection des fiches de film, il participe à l’activité intellectuelle de l’ensemble de l’équipe : soignants et aidants. Le plan de l’ouvrage esquisse les axes d’une approche méthodique, explorant les différentes composantes de la problématique alcoolique au temps du sevrage et à distance de celui-ci. Rien n’est laissé dans l’ombre. L’écriture de ce livre a été un régal. Nous espérons qu’il rencontrera autant d’intérêt et de plaisir pour le lecteur. Un livre de découvertes, à poser aussi sur la table de chevet !

 

 

 

 L’hospitalisation brève en alcoologie                        (2012)        18€

Henri Gomez

Le sevrage alcoolique réclame souvent un temps résidentiel. L’expérience rapportée dans cet ouvrage recouvre 25 années de pratique au sein d’un établissement non psychiatrique. Le choix du lieu et le contenu programmatique de la semaine visent une prise en compte globale du patient tant somatique que psychique. L’autre raison de cette indication a été de correspondre à une étape importante dans la constitution d’une alliance thérapeutique pour favoriser un accompagnement de proximité ultérieur. Il est possible, dans le bref intervalle de cinq jours ouvrables, de mieux comprendre ce qui fera lien par la suite : les groupes de réflexion, les aidants de l’association d’entraide, les activités proposées par l’équipe soignante. L’ouvrage donne de multiples détails qui permettent d’optimiser les séjours, tout en respectant les contraintes des établissements destinés aux pathologies du corps et celle d’une population active. L’expérience acquise et précisée dans cet ouvrage donne les bases indispensables à un nouveau concept : le Sevrage Simple Intégré (SSI).

 

Lettre à la famille                 François Gonnet                              10€

 

Les groupes de parole en alcoologie                    (2012)        18€

Henri Gomez

Les groupes de paroles constituent un mode d’accompagnement des personnes en difficulté avec l’alcool particulièrement performant. Ils interviennent comme médiateurs du lien. Les besoins des patients évoluent dans le temps, impliquant des approches différenciées, d’où la pluralité nécessaire des groupes au sein d’un espace soignant ouvert sur l’accompagnement à distance du sevrage. Leur efficacité repose sur des référentiels précis, facilitant l’évaluation des pratiques. Les besoins, les contenus et les types d’animation se distinguent selon les périodes du post sevrage et plus à distance, pour la période du « hors alcool ». L’approche explicitée met en jeu plusieurs grilles de lecture (relation à l’alcool, psychologie clinique, psychanalyse, systémique, culture et philosophie pratique) et plusieurs approches (cognitives et comportementales, intégratives). Un ouvrage de référence pour les équipes soignantes. Un outil en faveur d’un soin visant l’élaboration mentale et l’accroissement du discernement. La reconnaissance des groupes de parole médiateurs du lien par les Pouvoirs publics reste un combat, au-delà même des addictions.

 

Clés pour sortir de l’alcool                                                 (2011) 18€

Henri Gomez

Le livre présente sept axes de transformation des façons de penser et d’agir pour se libérer de la dépendance psycho-comportementale et culturelle de l’addiction.

Ces sept clés concernent le rapport au temps, l’activité, le champ des émotions et des sentiments, le développement de l’esprit critique – du discernement ! −, une meilleure relation au corps, le rôle de la créativité dans tous ses aspects, la question décisive du sens à donner à sa vie dans un monde en perte de repères. Le contenu vaut pour les entretiens individuels et le travail en groupe. Un ouvrage simple et stimulant, susceptible d’inspirer de nombreuses séances de travail et de faciliter le travail d’élaboration de ses lecteurs.

                                                                                                                 

Les représentations de l’alcoolique, images et préjugés                                    

Henri Gomez, Micheline Claudon, Gérard Ostermann           (2014) 28€

L’ouvrage commence par l’évocation plurielle des représentations historiques jusqu’aux représentations actuelles de l’alcoolisme. Pour interroger les images et les préjugés affectant la population en difficulté, les auteurs ont sollicité l’expérience de nombreux cliniciens sur leurs changements de représentations. De même, de très nombreux aidants, membres d’associations travaillant aux côtés des soignants, ont été invités à témoigner du changement de leurs représentations de leur problème par le fait même de leur implication. L’ensemble réunit une grande diversité de récits caractérisés par leur authenticité et le recul qu’ils manifestent. Un livre passionnant, à garder à portée de main.

→ DVD  Psychogénèse de l’alcoolisme Conférence et débat, offert pour tout achat.

 

 

video1

"Les vidéos" dans menu "Ressources" ou ici: Accès aux Vidéos

Vous pouvez consulter des vidéos explicatives

Extraits de réunions:

 Le stage m’a permis de me retrouver, de faire une réflexion sur moi-même pour la première fois. J’ai pu prendre les outils qui me convenaient, adaptés à ma vision des choses. Je me sentais très forte. J’ai cru que j’allais y arriver toute seule. J’ai heureusement accepté d’écouter le conseil de venir en réunion. Le stage a été une seconde étape, après la consultation spécialisée et le groupe est une troisième étape qui n’a pas lieu de connaître une fin puisqu’elle représente une aide à penser et à se relier. 

A l’arrêt de l’alcool, il est impératif de réorganiser sa façon de penser et de vivre. Il est irréaliste − et de toute façon nocif − de revenir ‘comme avant’ puisque l’avant-alcool est ce qui a conduit à la période-alcool. Il est impensable de se satisfaire d’une abstinence ‘sèche’. Un travail d’élaboration psychique est indispensable si l’on entend disposer d’une vie de nouveau maîtrisée et enfin épicurienne.

capio
cg haute-garonne
cpam
vin-sud-ouest

 

 

martine-martinel
mairie toulouse
midi-pyrenees
AG2R LA MONDIALE
Nos Partenaires :