Thèmes du lundi  |  du jeudi  |  du vendredi      

18 avril 2022

 

Il est logique, dans le contexte que nous connaissons, d’établir notre feuille de route pour les prochains mois.

 

Le manuscrit

 L’aventure du manuscrit « Le naufrage de l’esprit critique » montre à quel point le débat public est aujourd’hui faussé, corseté, pour ne pas dire empêché. Nous n’avions pas imaginé rencontrer une telle fermeture de la part de maisons d’édition à la réputation d’exigence pourtant établie. Sans doute, la forme rédactionnelle choisie a-t-elle déconcertée, au moins autant que notre lecture de la problématique alcoolique et de la présentation de notre conception de l’accompagnement. L’élite intellectuelle de notre pays semble ne pas être préparée à ouvrir un débat approfondi sur le phénomène addictif. Il est d’autant plus réconfortant, dans ce contexte, d’avoir eu l’accord d’Erès pour publier le manuscrit. Je disposerai d’une partie du mois de mai pour relire le texte et y apporter des remaniements. « Le Naufrage de l’esprit critique » est un livre de combat et, pour cette raison, il sera nécessaire de veiller à ce que la version finale ne soit pas édulcorée. Ce n’est jamais gagné au temps des « lecteurs de sensibilité », qui veillent à lisser toute aspérité. Nous vivons une époque où il est plus facile d’insulter que d’argumenter pour des problèmes de fond. Faisons tout de même confiance à l’esprit de connaissance et au sens critique. Le lavage de cerveau finira par rencontrer ses limites, face à la gravité des problèmes de société.

 

La recherche clinique

 La recherche clinique entreprise en lien avec la clinique Rive Gauche suit son cours. Nous avons choisi de vous la présenter en lieu et place de cette séance du groupe intégratif. Vous avez à vous approprier l’étude à venir. Les pièces constitutives du dossier sont peu nombreuses. Le synopsis de l’étude est achevé pour l’essentiel. Un protocole de mise en œuvre sera rédigé en lien avec le Pôle innovation de la Clinique. Nous avons mis en forme un questionnaire d’inclusion. Nous souhaitons que l’étude porte sur 400 patients, avec un recul minimum de trois mois pour les plus récents et de quinze ans pour les plus anciens. Cela va demander un grand travail. Nul doute que l’association saura relever ce défi. La lettre incitant chaque patient à s’inscrire dans l’étude est rédigée. Elle devra être complétée par un courrier officiel préétabli visant à garantir la confidentialité des réponses. Nous sommes d’autant plus attentifs à cet aspect de l’étude que le questionnaire d’évaluation apportent des précisions cliniques qui vont rendre compte des réalités souvent occultées de la problématique alcoolique. Nous nous sommes efforcés en détaillant ce questionnaire d’évaluation de donner la profondeur qu’elle mérite à la thématique étudiée.

Dès que ce dossier sera bouclé, nous aurons à l’adresser à la Société Française d’Alcoologie (SFA) et à l’INSERM, deux instance scientifiques de référence. La SFA a fait savoir qu’elle disposait d’une dotation budgétaire pour la recherche clinique. Nous allons prendre au mot cette information. Nous avons procédé à une première évaluation budgétaire pour mener l’étude à bien. Les frais engagés et le temps mobilisé par l’enquête ne sont pas négligeables. Une équipe d’environ huit enquêteurs sera chargée de mener à bien le recueil des réponses. Tous les moyens de communication auront leur place : voie postale, messagerie, téléphone, entretien direct. C’est une tâche passionnante qui ne pourra qu’intéresser les soignants, les étudiants et les adhérents chargés de ce travail.

 

Une conférence à organiser

L’enjeu de cette étude est pluriel. Nous aurons à organiser une conférence de restitution des travaux. Nous renouerons ainsi avec la tradition de l’AREA de journées de débats, avec des invités de marque. Nous sommes actuellement en recherche d’un lieu approprié en centre-ville.

Un livre publié chez Erès prolongera cette étude. La finalité de ce travail est d’aboutir à la constitution d’un centre d’alcoologie clinique pérenne. Comme vous pouvez en juger, nous faisons preuve d’un optimisme à toute épreuve. Celui-ci tire paradoxalement exemple de ce que nous savons de la problématique alcoolique : à force de toucher le fond, il se produit une réaction salutaire. Notre point de vue est que la société française va aussi mal si ce n’est plus que le plus infortuné de nos patients.

 

L’actualité des HBA

À un autre point de vue, plus immédiat, nous avons procédé à un ajustement des activités de nos HBA. Un atelier final en début d’après-midi du vendredi permettra de clarifier la question des situations à risque, au sortir de la « bulle » du stage. Nous serons attentifs à permettre à l’équipe des aidants de s’étoffer de nouveaux membres.

 

100 questions et réponses

Les circonstances ont permis de discuter de l’édition d’un ouvrage accessible à presque tous, en « 100 questions réponse » autour de la problématique alcoolique, pour Érès ou Dunod. Ce travail sera fait avec plaisir car nous le pensons très utile.

Comme vous pouvez en juger, nous avons du pain sur la planche. Chaque talent aura l’occasion de s’exprimer, si toutefois l’évolution politique le permet. Nous avons eu une petite idée de la force de la pensée unique à propos du manuscrit. Il est possible et même probable que nous rencontrions des difficultés analogues pour le financement de la recherche clinique. Une fin de non-recevoir de la SFA réduirait singulièrement l’ampleur et les retombées de cette étude. Cependant, si notre élite choisi de persister dans le déni et ses mauvaises habitudes, elle finira par récolter le chaos auquel elle contribue avec un remarquable aveuglement.

À l’impossible nul n’est tenu, mais continuer à rêver est la meilleure façon d’exister.

Les adhésions à l'AREA 31 sont ouvertes 

 

Pour adhérer ou ré-adhérer , vous pouvez télécharger le bulletin en cliquant sur le lien suivant :  Bulletin d'adhésion pour 2022

Une fois le bulletin rempli, vous pouvez nous l'envoyer par courrier postal accompagné d'un chèque ou d'espèces de 80€, plus un don éventuel pour aider à financer notre fonctionnement.

Vous pouvez aussi le déposer en mains propres aux responsables de l'AREA lors de votre venue dans les locaux de l'AREA, 53 rue de Cugnaux à Toulouse.

Pour mémoire l'adhésion est considérée comme don à une association de loi 1901 d'Intérêt Général et vous permet donc de déduire 66% du montant de vos revenus.

Pour les personnes non imposables, des facilités de paiement de la cotisation sont offertes (paiement en plusieurs fois).

 

Nouveau pour 2022 : vous avez cette année la possibilité d'adhérer à l'AREA en ligne via le site sécurisé HelloAsso .

Il vous suffit de cliquer sur le lien suivant :Adhésion en ligne 2022 avec HelloAsso

L'avantage pour vous est de pouvoir récupérer directement le reçu fiscal en le téléchargeant ;

la transaction bancaire via votre carte de paiement est parfaitement sécurisée (cryptage bancaire) ;

le site HelloAsso ne prend aucune commission , vous êtes libres de participer à son financement car c'est aussi une association de loi 1901 qui ne vit que de dons .

 

Pour comprendre l'intérêt d'adhérer à une association comme la notre , merci d'aller sur la page suivante : Pourquoi adhérer ?

      


Nouvelle rubrique : fiches de livres pour les amateurs de lecture

Pour consulter les fiches de lecture  , cliquer sur le lien suivant  :  Fiches de livres

 


Réunions du groupe intégratif du Lundi à 17h30

Pour prendre connaissance des thèmes abordés , cliquez sur sur le lien suivant : Thèmes du Lundi

 La salle ne peut accueillir plus de 12 personnes, y compris les animateurs du groupe.

L’AREA veillera au respect de cette limite.

Le port du masque est obligatoire pendant la séance et la table devra être nettoyée avec du gel hydrosoluble.

 


Réunions du groupe du Vendredi  à 17h30

Pour prendre connaissance des thèmes abordés , cliquez sur le lien suivant :  Thèmes du vendredi

 

 

 


   !!!  Conférences organisées par l'Area  en 2018 et 2019 !!!

cliquer ici : Conférences

 


 

 henri matisse gerbe de fleurs


  • Toutes les réunions de groupes ont lieu dans les locaux du C3A au 55 rue de Cugnaux (au 2ème étage)  : voir Plan d'accès

 

    • La réunion du groupe intégratif du Lundi  démarre à 17h30
      • pour voir les thèmes proposés , cliquer sur le lien suivant :   Thèmes du Lundi

 

    • La réunion du groupe des Pairs du Vendredi commence à 17h30

 

  • Pour entrer en contact avec l'Area 31 , vous pouvez au choix  :
    • passer par le menu  Contact du site web : Formulaire de contact ,
    • nous envoyer un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


  • L’AREA a été reconnue Association d’Intérêt Général depuis Juin 2016

Les dons et les cotisations des adhésions versés à l’AREA donnent lieu à une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66%.

Par exemple, si vous êtes imposable, un don de 100 euros ne vous coûtera que 34 euros.

Les adhésions étant maintenues cette année à 80€, si vous êtes imposable, l'adhésion ne vous coûte que 27,20€ aprés déduction fiscale.

Pour les personnes non imposables, des facilités de paiement de la cotisation sont offertes (paiment en plusieurs fois).

Les adhésions pour l'année en cours sont ouvertes jusqu'en Septembre .

Pour une nouvelle adhésion ou son renouvellement, suivre le lien  Droits ouverts par l'adhésion


 

Pour consulter les dernières fiches de films , suivre ce lien :  Fiches Cinéma

 Nouvelles fiches Cinéma : 

  


                                          video1

Pour consulter des vidéos explicatives, extraites de conférences des journées de Décembre , suivre ce lien : Accès aux Vidéos

 


Extraits de réunions:

" Le stage m’a permis de me retrouver, de faire une réflexion sur moi-même pour la première fois. J’ai pu prendre les outils qui me convenaient, adaptés à ma vision des choses. Je me sentais très forte. J’ai cru que j’allais y arriver toute seule. J’ai heureusement accepté d’écouter le conseil de venir en réunion. Le stage a été une seconde étape, après la consultation spécialisée et le groupe est une troisième étape qui n’a pas lieu de connaître une fin puisqu’elle représente une aide à penser et à se relier. "

A l’arrêt de l’alcool, il est impératif de réorganiser sa façon de penser et de vivre. Il est irréaliste − et de toute façon nocif − de revenir ‘comme avant’ puisque l’avant-alcool est ce qui a conduit à la période-alcool. Il est impensable de se satisfaire d’une abstinence ‘sèche’. Un travail d’élaboration psychique est indispensable si l’on entend disposer d’une vie de nouveau maîtrisée et enfin épicurienne.