Thèmes du lundi  |  du jeudi  |  du vendredi      

Lundi 4 janvier 2021

Les relations intrafamiliales sont tellement diverses et variées que la contribution de chacun ne peut qu’être individuelle.

Elle peut faire référence à l’histoire personnelle et familiale, pour faire la part des traumatismes de la nature des liens respectifs, des contentieux éventuels, des sources de repère et de résilience, des problèmes identitaires et culturels, sans parler des antécédents en termes d’addictions ou de difficultés d’ordre psychopathologique.

Les relations intrafamiliales se déclinent également au présent. Elles font intervenir ce qui a été schématisé sous la forme des « cercles de résilience » : le sujet, le partenaire affectif, les enfants éventuels, les parents, les autres personnes qui comptent. Il est nécessaire d’apprécier l’état des relations entre conjoints, parents et enfants.

Le schéma des cercles souligne bien le fait que c’est la personne qui est le « cœur de cible ». C’est à elle que revient l’organisation de sa vie relationnelle comme de son monde intérieur.

Qu’est ce qui vous fait aujourd’hui le plus problème dans vos relations intrafamiliales et, au-delà, sur votre vie relationnelle extérieure ?

Inversement, quel sont vos meilleurs appuis ?