Thèmes du lundi  |  du jeudi  |  du vendredi      

Lundi 19 avril 2021

 

Le groupe du vendredi a proposé ce vaste et néanmoins précis thème de réflexion : « Les clés de mon équilibre ». Je serais très intéressé de vous entendre les décliner en les rapportant concrètement à vos vies.

Pour ce qui me concerne, très logiquement, mes clés sont celles que je présente dans le « Vivre après l’alcool ». Il n’existe en effet aucune différence significative entre ce qui conditionne l’équilibre d’une personne « hors alcool » et une personne apparemment équilibrée. Il est clair qu’un facteur de déséquilibre se situe dans la persistance d’une nostalgie du produit ou de la conduite abandonnée. Tant qu’une personne n’a pas fait le deuil de sa dépendance, elle ne peut disposer d’un équilibre stable.

Nous rencontrons souvent ce cas de figure lors des processus de dégagement d’une emprise toxique ou d’une dépendance affective qui n’a plus de raison d’être. Dés qu’une personne s’est suffisamment éloignée de sa dépendance, les clés de son équilibre sont celles qu’utilise n’importe qui. Une nuance doit être apportée à cette dernière affirmation car « n’importe qui » n’existe pas. Certaines personnes gardent longtemps un équilibre instable tant qu’elles maitrisent un cadre matériel, financier et relationnel où elles sont débitrices.

J’explique ! Certaines personnes se nourrissent de l’énergie des autres, de l’image qu’elles donnent d’elles-mêmes, du statut dont elles bénéficient, sans toujours l’avoir mérité. Quand un des éléments de leur équilibre vient à disparaitre, elles s’effondrent et ont du mal à se relever. Nul ne peut s’estimer suffisamment solide pour résister à tout. Un problème de santé grave, la perte de quelqu’un de très cher, un déracinement peut, par exemple, déstabiliser plus ou moins gravement, l’âge étant un autre élément à considérer.

Ce sont nos ressources de résilience qui nous permettent de nous remettre debout et d’avancer en équilibre. La plupart des caractéristiques de notre hypermodernité contribuent indirectement à nous déstabiliser. L’invasion du numérique, la déperdition des relations réelles représentées par les mesures anti-pandémie contribuent à gaspiller l’énergie qui nous est nécessaire pour rester en équilibre.

Pour l’essentiel la déclinaison personnalisée de nos 7 clés contribue à nous maintenir en équilibre quelles que soient les agressions que nous subissons et les difficultés que nous rencontrons.

À chacun de vous, à présent, d’évoquer les conditions de votre équilibre.