Pas encore publié

Lundi 20 juin 2022

 

Pour aider l’équipe de stagiaires à entrer dans le bain du groupe, je propose ce thème qui a comme références deux situations contemporaines de la période de l’alcool : la survie, l’immédiateté. La démarche de soin a pour raison d’être d’aider à quitter au plus vite ces zones d’urgence.

Le concept-clé des 24h permet de se dégager de cette ambiance du « tout, tout de suite ». Il permet de reprendre du pouvoir sur chacune de ses journées.

Il s’agit d’aller au-delà de l’envie à satisfaire, de la différer jusqu’à ce qu’elle perde de sa force, de peupler autrement sa journée.

Nous pourrions nous considérer comme un gouvernement à nous seuls pour nous donner des objectifs, en évaluant le temps approximativement nécessaire pour les mener à bien. Nous pouvons avoir en tête que nous aurons au mieux que l’ambition de nos moyens, sans nous interdire de saisir les opportunités. Quand l’addiction est écartée, un état des lieux s’impose. « Quels sont mes objectifs ? « Quels moyens sont à ma disposition ? »

Je prends l’exemple concret d’un patient. Il a réalisé récemment une HBA. Il est sobre. Il est seul. Sa priorité est de trouver du travail. Il dispose de l’énergie nécessaire. Il cherche méthodiquement car il est dans une branche professionnelle où existe la demande. Il choisit parmi les offres, retient l’option qui correspond le mieux à ses attentes. Il se présente sans appréhension à l’entretien. Il est retenu. Il a cinq mois d’assurés. Il compte en faire le meilleur usage pour découvrir en parallèle la région. Première observation, tout ceci aurait été impensable sans la sobriété. Affectivement disponible, il peut développer dans la même dynamique une relation à caractère amical. Il passe sur la frustration d’avoir à s’en tenir là. Une de ses vulnérabilités est d’être excessivement dans l’adaptation à l’autre. Il en est conscient. Il aura tout loisir de passer aux travaux pratiques : un traitement d’appoint, la messagerie, la possibilité de correspondre par mail vont caractériser temporairement l’accompagnement. Il a des centres d’intérêt qui lui permettent, à côté de son emploi, d’occuper intelligemment ses journées tout en s’ouvrant à la relation. Voilà un exemple qui illustre parfaitement le thème du jour.

Avez-vous la conviction d’avoir dépassé les états d’urgence et d’immédiateté ?

Avez-vous des projets à moyen ou plus long terme ? Avez-vous les moyens de ces projets ?